Nombre total de pages vues

samedi 24 septembre 2016

Crackers au romarin



Je continue dans ma lancée des apéros "homemade", avec ces petits crackers absolument délicieux, dénichés sur pinterest. Reperés il y a déjà plusieurs mois, je ne les ai finalement réalisés que récemment, et je pense que je vais noter la recette dans mon cahier des basiques, histoire de toujours l'avoir sous la main.
Avec trois fois rien, on obtient une grosse boîte de biscuits à grignoter, sans additifs ni conservateurs, gros avantage sur les produits de la grande distribution souvent bourrés de choses pas très recommandables.

Normalement la quantité permet d'en avoir d'avance, mais que voulez-vous, ici apparemment ça ne fait pas partie de notre vocabulaire : tout a été dévoré dans la soirée ^^


Pour une cinquantaine de crackers, il vous faut...

- 250 gr de farine.
- 60 gr d'huile d'olive.
- 90 gr d'eau.
- 6 gr de levure fraîche de boulangerie.
- 5 gr de sel.
- 1 bonne cuillère à soupe de romarin (ou autres herbes si vous préférez).
- Fleur de sel.


- Pour commencer, émietter la levure fraîche, et la délayer dans l'eau légèrement tiédie, puis ajouter l'huile d'olive.
- Dans le bol du robot, verser la farine et le sel, ainsi que le romarin. Mélanger, puis verser la levure délayée.
- Pétrir jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte lisse et homogène.
- Laisser reposer la pâte, couverte d'un linge, dans un endroit sans courant d'air, pendant 1 à 2h.

- Après repos, abaisser la pâte au rouleau, en un grand rectangle, sur environ 2 mm d'épaisseur.
- Avec un couteau ou une roulette à pizza, détailler des petits rectangles de taille identique.
- Les déposer sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé.
- Avec une pique à brochette, faire de petits trous sur les biscuits.
- Dans un bol, mélanger 1 cuillère à soupe d'huile d'olive avec 2 cuillères à soupe d'eau, puis badigeonner les biscuits, à l'aide d'un pinceau.
- Saupoudrer de fleur de sel, et enfourner à 200°C, pendant 10/12 minutes.
Il faut absolument surveiller la cuisson : ils doivent être légèrement dorés en surface, et cela peut prendre plus ou moins de temps selon les fours et l'épaisseur de la pâte. Aussi n'hésitez pas à prolonger la cuisson de 2 minutes si besoin.


- A la sortie du four, laisser refroidir, et conserver dans une boîte en métal ou hermétique, en attendant l'heure de l'apéritif ! 


Pour tout vous dire, cette petite recette toute simple m'a donné envie d'essayer d'autres variantes : en incorporant des graines, d'autres herbes, des épices, pourquoi pas du fromage, tout est possible ! 
N'hésitez pas à me faire part de vos idées, et de vos réalisations si vous les préparez chez vous !


Bon appétit !


mercredi 21 septembre 2016

Sablés au parmesan et tomates séchées



Bonjour à tous,

Après un été plutôt calme en cuisine, j'ai repris du service aux fourneaux, et j'ai préparé ces petits biscuits apéro pour des amis venus dîner à la maison.
Ils sont très simples à réaliser, et vous pouvez même en avoir "un rouleau" d'avance au congélateur pour les invités surprise !
Bien sûr, vous pouvez remplacer les tomates séchées et les graines de lin par les ingrédients de votre choix : faites-vous plaisir !


Pour une trentaine de sablés, il vous faut...

- 150 gr de farine.
- 1 sachet de levure chimique.
- 1 oeuf.
- 60 gr de beurre mou.
- 50 gr de parmesan.
- 60 gr de tomates séchées.
- 1 cuillère à soupe de thym.
- 20 gr de graines de lin.
- Fleur de sel.


- Si les tomates sont "à l'huile", les égoutter quelques minutes.
Si elles sont séchées, les réhydrater dans un bol d'eau tiède pendant environ 20 minutes, puis les égoutter.

- Mélanger la farine, la levure, le parmesan râpé, le thym, et les graines de lin.

- Ajouter l'oeuf, et mélanger.

- Ajouter le beurre mou en dés, et mélanger encore.

- Enfin, tailler les tomates séchées en petits morceaux et les incorporer à la pâte. Leur humidité doit normalement suffire à amalgamer la pâte en quelques minutes. Si toutefois elle vous semble trop sèche, ajouter un peu d'eau, au goutte à goutte, autrement la pâte serait trop humide.

- Former une boule de pâte homogène, puis un (ou plusieurs) boudins d'environ 4/5 cm de diamètre.

- Placer ces boudins au congélateur pendant au moins 30 minutes, afin de les trancher plus facilement.

{A ce stade, vous pouvez laisser vos boudins au congélateur pour une occasion ultérieure, ainsi il ne vous restera plus que la cuisson à faire : pratique pour les apéros improvisés !}



- Quand la pâte est bien froide, tailler des tranches pas trop épaisses (environ 0.5 cm) et les disposer sur une plaque de cuisson. Saupoudrer chaque biscuit d'un peu de fleur de sel.

- Enfourner pour 14 minutes à 180°C.

- A la sortie du four, laisser refroidir les biscuits sur une grille.

- Vous pouvez les conserver facilement dans une boîte (hermétique ou en métal) mais ici, ils n'ont pas passé la soirée ^^


Et vous, vous faites vos petits gâteaux apéro ? Dites-moi quels sont vos préférés :)


Bon appétit !

mercredi 14 septembre 2016

Tarte moelleuse aux fraises et pistache



Bonjour à tous !

In extremis avant que les fraises ne soient introuvables, je vous propose cette recette de tarte moelleuse à la pistache, que j'avais réalisée au mois de juin, et que faute de temps cet été je n'ai pas eu le temps de rédiger.
Si toutefois les fraises ont déjà disparu de vos marchés, vous pouvez aisément les remplacer par des framboises, ou tout autre fruit que vous appréciez. Ou attendre patiemment le retour des fraises, au printemps prochain :)

Quoi qu'il en soit, je prends le parti de vous donner tout de même la recette, car elle constitue une bonne base pour un dessert rapide et avec les moyens du bord.
Pour la petite histoire, j'avais peu de choses dans les placards, pas envie/le temps d'aller faire des courses, et promis un dessert à des amis. Je suis donc partie sur une base biscuit moelleux/crème/fruits : l'association inratable !

Pour le biscuit, je voulais faire le fameux namandier, que l'on voit partout sur la toile, et notamment sur Pinterest, principalement à base de poudre d'amandes.
J'ai commencé ma recette bille en tête, jusqu'au moment de peser la poudre d'amandes...et de me rendre compte que je n'en avais pas assez.
Seulement voilà, les oeufs étaient déjà fouettés, donc trop tard pour changer mon fusil d'épaule. J'ai donc bidouillé la recette en remplaçant une partie de la poudre d'amandes par de la semoule fine, et franchement le résultat était délicieux, fondant et friable, grâce au mélange semoule/beurre/amandes, et ce n'était pas sans rappeler les gâteaux orientaux, d'ailleurs.

Allez, stop les explications, place à la recette ! 


Pour 6 à 8 personnes, il vous faut...


Pour le biscuits aux amandes :

- 4 oeufs.
- 140 gr de cassonade.
- 160 gr de poudre d'amandes.
-  40 gr de semoule fine.
- 100 gr de beurre fondu.
- Une cuillère à soupe de fleur d'oranger (facultatif, on peut aussi la remplacer par du rhum).


Pour la crème diplomate pistache : 

- 200 gr de lait.
- 3 jaunes d'oeufs.
- 20 gr de maïzena.
- 60 gr de cassonade.
- 50 gr de pâte de pistaches.
- 250 gr de crème liquide entière.
- 4 gr de gélatine (soit 2 feuilles).
- 50 gr de sucre glace.

+ au moins 250 gr de fraises pour terminer.



1/ Commençons par la crème, qui aura besoin de prendre au frais.
 

- Mettre les feuilles de gélatine à ramollir dans un grand volume d'eau froide.
- Dans une casserole, porter le lait à frémissement.
- Dans un cul de poule, blanchir les jaunes d'oeufs au fouet, avec la cassonade et la maïzena.
- Quand le lait est chaud, verser progressivement sur les jaunes tout en fouettant, et bien mélanger.
- Remettre le tout sur le feu et porter à légère ébullition, en ne cessant pas de remuer. Cuire la crème quelques minutes, et ôter du feu.
- Ajouter la gélatine ramollie et essorée, mélanger, puis parfumer avec la pâte de pistaches.
- Débarrasser la crème dans un récipient froid, filmer au contact, et placer au frais (congélateur 15/20 minutes si possible, sinon réfrigérateur pendant 2h, la crème doit être refroidie à coeur).

- Monter la crème liquide bien froide au batteur, et la serrer avec le sucre glace, pour obtenir une chantilly suffisamment ferme.
- Fouetter légèrement la crème pâtissière refroidie pour la détendre, et incorporer la crème fouettée : cela va donner de la légèreté en texture et en goût.

- Placer la crème diplomate pistache dans une poche munie d'une douille de votre choix (cannelée pour moi), et réserver au frais, jusqu'au montage du dessert.


2/ On passe au biscuit moelleux.

- Préchauffer le four à 180°C.
- Dans un cul de poule, blanchir au fouet les oeufs entiers et la cassonade.
- Ajouter les amandes en poudre et la semoule fine, puis le beurre fondu tiédi, et la fleur d'oranger (ou le rhum).
- Mélanger pour obtenir une pâte homogène, puis verser dans un moule graissé ou chemisé de papier cuisson (moule carré de 23 cm pour moi).

- Enfourner pour 30 minutes à 180°C. Vérifier la cuisson à l'aide d'un couteau : la lame doit ressortir sèche du gâteau. Laisser refroidir hors du four avant de démouler.

Pour terminer cette tarte moelleuse, rien de plus simple :
Retailler légèrement les bordures du biscuit, et le déposer sur un plat.
Répartir la crème pistache sur tout le biscuit, à l'aide de la poche à douille.
Disposer des lamelles de fraises sur la crème, et quelques feuilles de menthe pour le parfum et la déco :-)




Vous pouvez tout à fait préparer la crème et le biscuit la veille, ils n'en seront que meilleurs, cependant je vous conseille d'attendre le jour J (2 ou 3h avant de déguster) avant de procéder au dressage : en assemblant trop en avance, la crème risquerait de perdre sa tenue et les fraises pourraient rendre un peu d'eau sur la crème, ce qui serait dommage, gustativement et visuellement.


J'espère que ce petit dessert vous plaira, et que vous aurez l'occasion de l'essayer à la maison ! 

Bon appétit ! :-)

samedi 10 septembre 2016

Cookies à la pistache et pépites de chocolat



Bonjour à tous ! 
 
 
Aujourd'hui on va parler cookies : quoi de mieux pour le goûter, au final, que ces petits biscuits à la fois croustillants et moelleux, qu'on peut réinventer à l'infini ?
 
La semaine dernière, j'avais prévu d'emporter de quoi grignoter chez des amis, et j'ai forcément pensé aux cookies. Puis j'ai vu la pâte de pistaches que j'avais un peu délaissé ces derniers temps (après en avoir un peu trop usé et abusé). Cette fois, elle m'a fait à nouveau envie, et c'était parti pour des cookies à la pistache.
 
Évidemment, la pâte de pistache faite maison est bien meilleure, mais si vous n'avez pas le temps, ou pas la possibilité de vous procurer des pistaches crues, vous en trouverez dans divers magasins, notamment chez Zodio.
 


Celle que j'utilise actuellement vient d'ailleurs de mon magasin >>Zodio Clermont-Ferrand<< ! Il s'agit de la marque Trésors de chefs. Zodio propose également de la pâte de pistaches Scrapcooking (j'ai d'ailleurs une petite préférence pour cette dernière, moins forte en amande amère).

 
 
Pour une vingtaine de gros cookies, il vous faut...
- 140 gr de cassonade.
- 180 gr de farine.
- 1 oeuf.
- 120 gr de beurre mou.
- 1/2 sachet de levure chimique.
- 1/2 cuillère à café de sel.
- 200 gr de chocolat (noir, pour moi).
- 2 cuillères à soupe de pâte de pistaches.
- Crémer le beurre en pommade (au robot ou avec une spatule), et mélanger avec la cassonade.
- Ajouter la pâte de pistaches, et mélanger à nouveau soigneusement.
- Ajouter l'oeuf, et mélanger.
- Ajouter ensuite la farine, ainsi que la levure et le sel. Bien mélanger.
- Ajouter enfin la moitié des pépites de chocolat et mélanger encore.
 {Astuce : placer la pâte au frais quelques heures, les cookies n'en seront que meilleurs !}
- Former des boules de pâte de la taille d'une grosse noix, et les déposer, en les espaçant bien, sur une plaque de cuisson, chemisée de papier sulfurisé.
 
- Répartir le reste des pépites de chocolat sur les cookies.
- Cuire 12 minutes à 160°C.
- A la sortie du four, les cookies sont encore très mous : c'est normal.
Il faut les laisser durcir 4 à 5 minutes à l'air libre, avant de les déplacer sur une grille, afin qu'ils refroidissent.
 
 
Voilà pour cette recette facile et rapide pour le goûter, à décliner évidemment à l'infini, selon ce que vous avez sous la main, et vos envies ! 
 
 
Bon appétit ! 

vendredi 9 septembre 2016

Cake au chocolat {D'après Alain Ducasse}




Bonjour à tous !

J'espère que la rentrée s'est bien passée pour les petits comme pour les grands, et que le retour au rythme studieux n'est pas trop difficile ? Pour faire passer la pilule, souvent on a besoin d'un bon goûter, et j'ai eu l'occasion en fin d'été de découvrir une recette que je garde désormais soigneusement sous le coude : le cake au chocolat d'Alain Ducasse. Vous l'avez d'ailleurs sans doute aperçu sur ma page facebook ou sur instagram, et vous avez été nombreux à me demander la recette.
Toutes mes excuses, car elle fut longue à venir, mais entre les préoccupations de rentrée, et mon ordinateur qui faisait (encore) des siennes, j'ai eu du mal à avancer ^^

L'envie d'un cake au chocolat m'est venue avant un goûter entre copines : j'avais dans l'idée de faire un gâteau facile à réaliser, qu'on peut partager, et surtout avec plein de chocolat! Comme souvent, j'ai déniché l'inspiration sur Pinterest, ma boîte à idées favorite.
Après avoir parcouru la toile j'ai vu que différentes versions de ce cake étaient proposées, mais celle que j'ai testée m'a amplement satisfaite, donc je suis restée fidèle à la recette initiale, issue du blog >>Miam, Maman Cuisine<<.


Pour un moule à cake, soit 12/15 parts, il vous faut...


- 85 gr de cacao non sucré.
- 200 gr de farine.
- 300 gr de sucre.
- 250 ml de lait.
- 150 ml d'huile neutre.
- 125 gr de crème liquide entière.
- 3 oeufs.
- 1/2 sachet de levure chimique.
- 100 gr de pépites de chocolat noir.



- Préchauffer le four à 200 °C.

- Dans un cul de poule, mélanger les poudres : farine, levure, cacao.

- Dans le bol du robot (KitchenAid pour moi) ou à la main (ça fait les biceps !), fouetter vigoureusement les oeufs entiers avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange blanchisse et prenne du volume.

- Ajouter ensuite l'huile en filet, et mélanger.

- Ajouter le mélange de poudres, à l'aide d'une maryse, en plusieurs fois pour ne pas faire retomber les oeufs (procéder comme pour une génoise, avec délicatesse).

- Quand la préparation est homogène, ajouter la crème, et mélanger à nouveau, sans fouetter.

- Terminer avec le lait, mélanger une dernière fois, toujours à la maryse.

- Verser la pâte dans un moule à cake graissé, ou chemisé de papier cuisson.

- Répartir les pépites de chocolat sur toute la surface du cake : certaines vont s'enfoncer dans le gâteau, d'autres vont fondre en surface, ce qui sera vraiment délicieux à la dégustation, croyez-moi.

- Laisser cuire 10 minutes à 200°C, puis baisser le four à 160°C et prolonger la cuisson de 50-55 minutes.

- Bien laisser refroidir hors du four avant de démouler car le cake est très mou à l'intérieur, c'est ce qui fait tout son intérêt selon moi.





Pour terminer, je dirai que si vous souhaitez que le cake soit moins fondant au centre, vous pouvez prolonger la cuisson de quelques minutes, mais attention à ce qu'il ne soit pas trop sec.

Nous l'avons goûté après refroidissement le jour même : il était très bon, et tout fondant au milieu, à manger à la cuillère, donc. Nous avons regretté de ne pas avoir fait une crème anglaise pour parfaire le tableau ^^ (ceci est un conseil déguisé :p)

Après une nuit au frigo, il était encore meilleur : n'hésitez pas à le faire la veille, ce qui vous permettra en plus de gagner du temps.

J'espère que cette petite recette de rentrée vous a plu, d'autres vont arriver sous peu, ne vous éloignez pas trop ^^



Bon appétit !

mardi 2 août 2016

Smoothie vert au chou kale




Bonjour à tous ! 


Un petit passage rapide entre deux occupations estivales, pour vous parler de ma dernière découverte aux >>Jardins de Nicolas<< : le chou kale. Très prisé des filles soucieuses de leur ligne notamment aux Etats-Unis, et maintenant en Europe également, ce chou là regorge de vertus, qu'il est bon d'apprécier en version crue, plutôt que cuite !
Du chou dans un smoothie ? J'étais quand même un peu dubitative mais j'aime bien l'aventure, alors j'ai testé, un beau matin de juillet ! C'est un peu la boisson detox par excellence mais bon, vous savez, la detox et moi, on ne se croise que très rarement, j'ai donc surtout essayé ce smoothie par curiosité du goût ^^
Bien sûr, j'y ai ajouté pas mal d'autres fruits, ce qui fait que finalement le goût du chou n'est pas dominant, et que l'ensemble est très agréable, à boire très frais de préférence, et surtout sans attendre, histoire de profiter pleinement des nutriments de tous ces fruits et légumes ! 


Pour 2/3 personnes, il vous faut...

- 1 belle poignée de feuilles de chou kale (environ 5/6 branches).
- 1 banane.
- 2 pommes.
- Du jus de citron.
- De l'eau.





- Nettoyer les feuilles de chou kale et ôter la nervure centrale qui serait difficile à mixer.
- Couper les feuilles dans le bol du blender, ainsi que la banane, et les pommes pelées et épépinées.
- Ajouter du jus de citron selon votre goût (3 bonnes cuillères à soupe pour moi), et mixer.
- Ajouter ensuite de l'eau progressivement jusqu'à ce que la texture de votre smoothie vous convienne : moi j'ai mis un bon verre de 20 cl, car je voulais que mon smoothie soit un peu épais.

Vous pouvez bien sûr changer les fruits selon votre goût et ce que vous avez à la maison, je me dis qu'avec des pêches ou des abricots ça doit aussi être délicieux !

Boire bien frais, pour un grand verre de pep's avant de démarrer la journée !!

Bon appétit, et bel été à tous !

lundi 25 juillet 2016

Notre Pique-Nique Zéro Déchet à Clermont-Ferrand {Par Le Corps La Maison L'Esprit}




Bonjour à tous ! 

Oui, je sais, je me fais plutôt rare ces temps-ci sur les réseaux, notamment sur le blog et facebook mais c'est l'été, on vit un peu au ralenti, et l'ordinateur reste bien souvent éteint, pour mon plus grand plaisir d'ailleurs ! 

Cependant il faut absolument que je vous raconte ma rencontre avec Laetitia, du blog et de la chaîne YouTube >>Le Corps La Maison L'Esprit<<, lors de la tournée des #picniczérodéchet qui a fait étape le 15 juillet dernier à Clermont-Ferrand.



Nous avons eu de la chance, le soleil était au rendez-vous après plusieurs jours plutôt maussades et nous avons pu poser nos nappes et couvertures sur l'herbe bien verte du jardin Lecoq, aux alentours de midi. Étant arrivée dans les tous premiers, j'ai pu papoter tranquillement avec Laetitia, pétillante et débordante de joie de vivre, qui était accompagnée sur plusieurs piques-niques de son frère, tout aussi adorable et gentil ! 

Rapidement, notre petit groupe s'est agrandi, nous étions finalement une trentaine dans l'après-midi, et nous avons même eu la visite d'un journaliste de La Montagne, le quotidien régional, ainsi que 2 de ses collègues qui gèrent un site participatif appelé >>La Localerie<<, qui vise à recenser toutes les initiatives mettant à l'honneur la consommation locale et ses acteurs.



Grâce à Laetitia, j'ai pu rencontrer d'autres personnes faisant partie comme moi de son groupe facebook >>Pour une vie plus simple<<, certains avec lesquels j'ai déjà discuté en ligne mais c'est tellement mieux de pouvoir mettre des visages sur des noms, et d'échanger dans la vraie vie, n'est-ce pas ? :)

Comme prévu, chacun avait apporté de quoi manger et surtout : de quoi partager ! Car c'est là tout le sens de ces pique-niques, le partage, l'échange, le lien, et surtout la découverte. Nous étions de tous âges, de tous régimes alimentaires, et nous avons pu goûter à ce que chacun avait préparé avec soin. Un seul credo : occasionner le moins de déchets possible, voire pas de déchets du tout ! Bye bye l'aluminium, le film alimentaire ou la vaisselle jetable : au #picniczérodéchet, chacun est venu avec ses récipients réutilisables, ses vrais couverts en inox, ou son >>bento<< (d'ailleurs Laetitia a pu apprendre que son bento qu'elle aime tant est en fait originaire de Clermont-Ferrand, et oui !).



Parmi les mets proposés, il y avait de nombreuses salades composées, des cakes salés, des crudités et fruits frais, et même des gâteaux, car on peut être zéro déchet et gourmand, évidemment ! 

J'ai aussi gouté un délicieux gâteau vegan réalisé avec de l'huile essentielle de citron et des fondants au chocolat à tomber par terre, sans beurre avec de l'huile de coco il me semble : comme quoi on peut aussi se régaler avec un régime alimentaire différent ! (Les filles, si vous passez par là, n'hésitez pas à partager vos recettes en commentaires !)



Pour ma part, j'avais préparé un cake salé tout simple à la tome de chèvre fermier et aux tomates séchées et basilic. Puis une salade composée avec des pâtes complètes, des betteraves, et des tomates. Enfin, j'avais également réalisé une recette qui me faisait de l'oeil depuis bien trop longtemps : les >>carrés pâtissiers à la rhubarbe<< de ma copine Carine du blog Chic,Chic,Chocolat. Une recette largement à la hauteur de mes attentes et qui apparemment a séduit aussi les autres convives du pique-nique.




Au milieu de toutes ces bonnes choses à manger, nous avons aussi évidemment beaucoup papoté les uns avec les autres. Il y avait des familles, des enfants, des bébés, des frères et soeurs, des copains et copines, des débutants dans le zéro déchet, des personnes déjà bien avancées dans cette démarche, et nous avons tous pu échanger nos points de vue, nos astuces, nos visions de la vie quotidienne et de la consommation, avec bien souvent un point commun pour tous : aspirer à une vie plus simple, moins impactée par le tourbillon du monde et de la consommation, et plus proche de la nature et de l'authentique.


Parmi les chouettes rencontres, il y avait aussi >>Charlie O'Plumes<<, une créatrice de talent qui a accompagné Laetitia sur une grande partie de la tournée des piques-niques. Charlie a des doigts en or, et réalise à la main des bijoux à partir de plumes d'animaux : c'est d'une beauté rare et ses créations ont littéralement fasciné une bonne partie de l'assemblée !



 
Et puis on a aussi participé à un petit jeu organisé par la Youtubeuse >>Oum Shaina<<, qui publie sur sa chaîne de nombreuses vidéos pour vivre mieux et plus en accord avec la nature, et elle en connaît un sacré rayon sur la nature, notamment sur les plantes et la permaculture.
Organisés en deux équipes, nous avons du deviner le nom de plusieurs plantes aromatiques ou jardinières, et certains d'entre nous ont remporté de jolis cadeaux : des livres, des e-books, et un bijou réalisé par Charlie ! 


{J'ai flouté la jolie Oum Shaina car elle est toujours incognita sur sa chaîne YouTube}

Une chose est sûre, on ne risque pas d'oublier cette première tournée des #picniczerodechet, en tout cas moi j'ai passé une superbe journée, et même ma petite soeur de 14 ans  qui m'accompagnait a adoré faire ces rencontres et apprendre toutes ces choses qui ne font pourtant pas spécialement partie de son quotidien...pour le moment ^^.

Nous nous sommes quittés après 18h, remplis de plein d'amour, d'astuces, de bisous et d'énergie positive, et je crois que c'est le plus important non ?

Merci Laetitia pour ce que tu nous a offert cet été, aux quatre coins de la France, ainsi qu'en Suisse et en Belgique ! Merci pour ta générosité, ton ouverture d'esprit, ta bonne humeur et ton amour pour les autres, tu nous as contaminés :-) <3


 La tournée des #picniczerodechet n'est pas encore tout à fait terminée, si vous avez envie de prendre une bonne dose de partage et de solidarité, je vous invite à consulter l'événement facebook dédié, juste >>ici<<. Le dernier pique-nique se déroulera à Paris le 7 août !

Quant à moi, je dois avouer que je suis déjà pressée d'être à l'année prochaine, car Laetitia entend bien renouveler l'expérience, alors vous embarquez avec nous ? :-)