Nombre total de pages vues

mardi 1 novembre 2016

Jean Dubost, le savoir-faire des couteliers thiernois exporté dans le monde entier



Avec mes copines blogueuses, nous avons régulièrement la chance de partir à la rencontre des artisans ou professionnels de notre région, et parfois au delà. Il y a quelques semaines, j'ai eu le plaisir de me rendre à la découverte de la coutellerie Jean Dubost, à Viscomtat (63), accompagnée de Stéphanie (Par amour des bonnes choses), Julie (Les Gourmandises de Julie) et Sandrine (Vernis et Chantilly).



Vous n'êtes pas sans savoir que le bassin thiernois est une terre de couteliers depuis de nombreuses générations. L'entreprise Jean Dubost elle-même, a vu le jour en 1920, sous l'impulsion de Pierre Dubost et Marcelle Colas-Pradel, son épouse, au coeur des montagnes thiernoises, dans le village de Viscomtat. C'est Pierre Dubost qui a d'ailleurs donné naissance au célèbre couteau Pradel, dans un tout petit atelier, à l'époque uniquement dédié à la fabrication de couteaux pour les professionnels.



Près d'un siècle plus tard, c'est Alexandre Dubost, représentant la 4ème génération de couteliers, et son épouse Séverine, qui nous ont chaleureusement ouvert les portes de l'atelier au sein duquel s'opère un savant mélange de tradition et de modernité, grâce au savoir-faire et à l'expertise des employés de l'entreprise.




Il faut savoir que la gamme Jean Dubost ne se limite pas aux couteaux mais englobe de manière générale tous les arts de la table, depuis les cuillères à dessert jusqu'aux lames d'exception fabriquées uniquement à la demande, notamment le >>Damas<<, qui bien plus qu'un couteau est véritablement une oeuvre d'art qui requiert une technique de forge ancestrale et de très longues heures de travail minutieux.



Pour Alexandre Dubost, il est très important de valoriser les savoir-faire locaux, d'ailleurs l'ensemble des machines utilisées dans ses ateliers sont également fabriquées dans le bassin thiernois : un vrai travail d'équipe en somme, et une véritable mise en avant des ressources techniques et humaines du tissu économique local. Le "made in France" est une valeur chère au coeur du chef d'entreprise, qui souhaite avant tout préserver une relation de confiance avec ses nombreux clients, qu'ils soient professionnels ou particuliers. Les produits Jean Dubost sont exportés dans une cinquantaine de pays dans le monde, ce qui représente près de 45% de clientèle internationale.



Dans les ateliers, nous avons pu découvrir chaque étape de la fabrication d'un couteau, depuis l'émouture (étape qui consiste à meuler la lame sur les deux côtés pour créer son tranchant), jusqu'à l'aiguisage, en passant par le polissage. Certaines machines perfectionnées sont même en mesure d'assurer successivement ces trois étapes.




Mais derrière la précision technique du matériel, se trouve toujours un savoir-faire humain, et le regard aiguisé d'un coutelier. La plupart des employés de l'entreprise ont d'ailleurs appris le métier ici, et la transmission est l'une des valeurs fortes de la maison. La précision des gestes s'acquiert et s'affine au fil des ans, et c'est elle qui donne à la marque son caractère authentique et vivant. La société est d'ailleurs labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV), grâce à l'association du savoir-faire traditionnel et de l'expertise industrielle.




L'entreprise Jean Dubost se veut également éco-responsable, et a d'ailleurs été la première, dans le secteur de la coutellerie, à bénéficier de la certification PEFC (Program for the endorsement of forest certification), ce qui signifie que les bois sélectionnés pour la fabrication sont issus de programmes de gestions durables des forêts, qui s'engagent notamment à replanter davantage d'arbres que le nombre coupé.




Si la gamme traditionnelle rassemble toujours le plus grand nombre d'amateurs, l'entreprise ne cesse de se diversifier afin de suivre l'évolution constante des habitudes de consommation en matière d'arts de la table. Le couteau céramique notamment, très à la mode depuis quelques années, a été ici conçu avec une pointe arrondie, afin de prolonger sa durée de vie, la matière étant de nature très fragile et cassante.
A travers des ustensiles comme le >>Microcake<< ou le >>MicroEgg<<, il s'agit également de suivre des tendances adaptées au rythme de vie des consommateurs, sans toutefois négliger le plaisir de cuisiner et de manger. A noter que pour chaque MicroEgg vendu, 0,15€ est reversé à Action contre la faim.



Après une journée de découverte et de partage, il ne fait aucun doute que la transmission et l'authenticité sont les moteurs essentiels du succès rencontré par les produits Jean Dubost, bien au delà des montagnes thiernoises. Si vous en avez l'occasion, je ne peux que vous encourager à pousser la porte d'un atelier de coutellerie, vous verrez que vous ne regarderez plus vos couteaux de la même manière.



Je remercie vraiment Séverine et Alexandre Dubost pour leur accueil plus que chaleureux, ainsi que l'ensemble des employés de l'atelier qui ont eu la gentillesse de prendre le temps de partager leurs connaissances et leurs savoir-faire avec nous.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur la coutellerie Jean Dubost, vous pouvez consulter leur >>boutique officielle<<, et vous abonner à leur >>page facebook<< afin de suivre leur actualité.

A bientôt pour de nouvelles découvertes culinaires ;-)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire